SWtOR : Holonet

Ils sont de retour…

Depuis quelques temps, de nombreuses rumeurs les concernaient. Certains étaient persuadés qu’ils s’en étaient allés vers d’autres mondes, voire d’autres dimensions. D’autres pensaient simplement qu’ils avaient fini par être pulvérisés par qui (ou quoi) que ce soit, après tout, il y en a toujours pour tirer en premier (NdlR : N’est-ce pas, Han ?). D’autres encore allaient jusqu’à avancer qu’ils étaient devenus des entités omniscientes invisibles, mais qui contrôlaient l’univers en secret, manipulant République et Empire. Autant dire que les théories allaient bon train mais que personne ne savait vraiment ce qui était arrivé à l’escadron Adamantis depuis leur dernière apparition à la flotte impériale.

Quelques rapports faisaient état de membres isolés parcourant certaines planètes comme mercenaires et soldats de fortune aux talents appréciés mais redoutés. Il n’est pas besoin de vous rappeler que ces hommes (et femmes) regroupait parmi les Agents, Mercenaires et Siths les plus redoutables des galaxies environnantes. L’Empire leur doit de nombreuses victoires, que ce soit dans des zones litigieuses ou des théâtres d’opérations que certains pourraient qualifier de cauchemardesques. Sur les champs de bataille, leur précision chirurgicale pouvait faire pencher la balance du bon côté. (NdlR : La République n’a pas voulu nous répondre à ce sujet.) Là où l’armée régulière échouait, Adamantis trouvait une solution et elle était rarement pacifique.

Or, ces derniers temps, des rapports se multiplient. Certains vaisseaux, qui leur auraient appartenu, refont surface et, même si l’on n’a pas encore confirmation de l’identité de leurs propriétaires, beaucoup pensent qu’Adamantis est de retour (pour vous jouer un mauvais tour). Certains affirmeraient également avoir été approchés pour faire partie de l’escadron, mais cette affirmation est à prendre avec des pincettes, d’autant que l’organisation n’est pas connue pour laisser filtrer ce genre d’informations. (NdlR : Ne vous fiez pas aux poivrots de la cantina de la Flotte, ce sont les pires…) Nous suivons cela de près cependant. Mais si Adamantis est bien revenu, ils doivent avoir une bonne raison et je plains déjà ceux pour qui ils sont revenus.

Votre Serviteur,

Zaw’.